Déjà pas trop folichonne en temps normal, la cérémonie des Césars de ce vendredi soir va se dérouler dans une ambiance encore plus étrange que d'habitude. En effet, seuls les nommés et les personnalités amenées à remettre des prix seront admises dans la salle, avec port du masque et distanciation sociale de rigueur. Et uniquement à condition d'avoir passé deux tests covid, le matin même, afin de s'assurer que personne n'est malade, et d'arriver dans une tranche horaire bien précise.

Pour rajouter un peu à l'ambiance festive, après la soirée présentée par Marina Foïs, chacun sera invité à rentrer sagement chez soi: ni champagne ni petit fou au programme.

Des contraintes tellement lourdes que, d'après Le Figaro, Adèle Haenel a préféré ne pas venir, alors qu'elle était invitée à remettre un prix. En même temps, si c'est pour rester aussi peu de temps que l'an dernier, on peut la comprendre...