La preuve en est faite: les super-héros Marvel n'arrivent pas à la cheville de Dwayne Johnson, le musculeux chauve qui transforme chaque apparition cinématographique en succès au box-office. Il a suffi d'un virus, certes virulent, pour que tous les interprètes des sauveurs du monde disparaissent des écrans et, par conséquent, du top 10 des acteurs les mieux payés au monde au cours des douze derniers mois, selon un classement établi par le magazine Forbes. Alors que le covid-19 n'a quasiment eu aucun impact sur The Rock, en tête pour la deuxième année consécutive, avec "seulement" 1,9 million $ de moins que l'an dernier. Quand on encaisse 87,5 millions $ malgré tout, cette perte peut être qualifiée de minime.

Puisque Robert Downey Jr, Christ Hemsworth, Chris Evans et Paul Rudd ont disparu des écrans, cela permet à quelques stars confirmées de se réinstaller au sommet d'une montagne de billets verts. Premier à en profiter: Ryan Reynolds. Grâce principalement à deux films d'action Netflix pour lesquels il touche chaque fois 20 millions $, Six Underground et Red Notice (il y a pour partenaire... Dwayne Johnson), il empoche en tout 71,5 millions $. Ce qui lui laisse une avance confortable sur l'occupant de la troisième marche du podium, Mark Wahlberg. Ses 58 millions $ doivent, ici aussi, beaucoup à Netfix, qui l'a engagé pour Spenser Confidential, le troisième plus gros succès de la plateforme de streaming en matière de films depuis le début du confinement.

© Netflix

La suite du classement, si elle fait la part belle aux vétérans du 7e art, est parfois assez surprenante. Will Smith, qui a fait un tabac avec Aladdin et Bad Boys for Life, se contente de la huitième position avec 44,5 millions $, devancé par des acteurs nettement moins présents sur nos écrans cette année, comme Ben Affleck (55 millions $), Vin Diesel (54 millions $), Akshay Kumar (48,5 millions $ pour la star de Bollywood) ou Lin-Manuel Miranda (45,5 millions $ pour l'acteur-scénariste que les abonnés à Disney+ pourront admirer dans Hamilton).

Complètent le classement Adam Sandler (41 millions $ après avoir signé un nouveau deal de quatre films avec Netflix) et l'inoxydable Jackie Chan (40 millions $). Signe des temps: cette année, les plateformes de streaming ont joué un rôle important dans ce classement. Le covid a amplifié le passage vers le numérique et il n'est pas sûr qu'on reviendra en arrière.