Les deux réalisateurs de Bad Boys For Life rêvent depuis quatre ans de ce projet. Qui est en train de se concrétiser avec l'engagement d'un scénariste.

Le rêve américain se poursuit pour Adil El Arbi et Bilall Fallah. Après le succès de Bad Boys For Life (419 millions $ au box-office mondial), ils vont pouvoir s’attaquer à leur grand rêve, Le flic de Beverly Hills 4.

Un projet auquel ils sont attachés depuis 2016. Mais à l’époque, Eddie Murphy ne voulait pas en entendre parler, “à moins d’un scénario génial”. Il faut croire qu’il ne l’était pas à ses yeux, puisqu’en 2017, les deux cinéastes belges tentaient de convaincre Tom Hardy et Channing Tatum de rejoindre l’aventure. En vain.

Tout aurait pu s’arrêter là. Mais l’année dernière, Eddie Murphy a signé u gros contrat avec Netflix. Et cette suite en faisait partie. Les affaires reprenaient. Le temps de boucler Bad Boys For Life et d’en assurer la promotion et voilà Adil El Arbi et Bilall Fallah de retour aux affaires. “Nous sommes toujours impliqués dans ce projet, ont-ils déclaré à Digital Spy. Désormais, un scénariste a été engagé pour élaborer le premier script ou au moins un résumé détaillé de l’histoire. Nous allons découvrir quelle sera la première version, mais nous sommes très excités et nous espérons pouvoir travailler avec une autre icône comme Eddie Murphy. Ce serait super.”

“Quand j’étais enfant, c’était un de mes films favoris, précise Adil El Arbi. Il représentait la quintessence des films de Jerry Bruckheimer: un film d’action plein d’humour dans le registre “buddy-cop”. Et en plus, Eddie Murphy était une de mes idoles.”

Et Bilall Fallah de conclure: “Oui, c’est le Parrain.” En clair, il vaudra mieux ne pas trop le contrarier. D’autant qu’il produit aussi le film...