Encore un blockbuster dont la sortie sur les plateformes de VOD est accélérée (au 31 mars), afin de satisfaire le public bloqué à la maison.

Des habitudes sont en train d'être prises en matière de vision des films, et il ne sera sans doute pas simple de faire marche arrière lorsque le coronavirus sera rangé au rayon des mauvais souvenirs. Depuis que le studio NBC Universal a choisi de présenter Trolls World Tour en VOD en même temps que sa date de sortie (présumée, dans la plupart des cas) en salle, tout le monde est en train de lui embrayer le pas. Et de proposer beaucoup plus tôt que prévu des blockubsters sur les plateformes de streaming ou de VOD.

Dernier exemple en date: Sonic. Le hérisson le plus rapide du jeu vidéo et du cinéma a encore accéléré le pas pour franchir la ligne d'arrivée numérique dès le 31 mars. Du jamais vu pour un long métrage à très gros succès sorti le 19 février sur les grands écrans.

Disney avait déjà pris la même décision en fin de semaine dernière, avec En Avant, proposé en VOD dès le 3 avril, moins d'un mois après les premières projections dans les multiplexes.

Désormais, sur les plateformes numériques, au rayon des nouveautés figurent aussi The Hunt, Invisible Man, Bloodshot, Just Mercy, The Way Back, Birds of Prey, The Gentlemen ou I Still Believe, en plus des longs métrages précités. Une mise sur le marché plus rapide que prévu qui aura inévitablement des répercussions dans les prochains mois. Pour attirer du public, il va falloir continuer à lui proposer des titres inédits. Donc, garder le délai très court de sortie. Au risque de se retrouver à un moment sans plus aucun événement à offrir aux cinéphiles, puisque les tournages sont actuellement quasiment tous à l'arrêt. 

C'est une certitude, le coronavirus va impacter durablement l'industrie cinématographique au sens le plus large.