"Je vais probablement faire un Indy 5 avec Harrison Ford", annonce Steven Spielberg.

Et un cinquième coup de fouet pour ce bon vieil Indiana Jones. Qui doit être un peu sadomaso sur les bords. Ou alors, à force de n’être entouré que d’antiquités, peut-être se sent-il toujours l’âme d’un jeune archéologue en quête du Graal ou de l’Arche d’alliance. Toujours est-il que sept ans après avoir exploré le Royaume du crâne de cristal, il s’apprête à reprendre son chapeau d’aventurier et du service pour une cinquième expédition cinématographique.

Une nouvelle qui risque d’être accueillie avec le sourire mais aussi un brin de scepticisme par les fans à la mémoire longue, tant il est vrai que la rumeur court depuis… la sortie du quatrième volet. Et pourtant, cette fois, ils ont toutes les raisons d’y croire. Puisque les propos à l’origine de ce regain d’espoir émanent du réalisateur de la quadralogie lui-même, à savoir Steven Spielberg.

En pleine promotion de son nouveau long métrage, Bridge of Spies, il a évoqué sa collaboration avec Tom Hanks en établissant une comparaison très éclairante avec Harrison Ford. "Tom Hanks est à égalité avec Harrison Ford. Harrison et moi avons fait quatre films, et j’en ai fait quatre avec Tom. Maintenant que je vais probablement faire Indy 5 avec Harrison, cela va donc faire cinq pour Harrison et quatre pour Tom. Il faudra que j’en fasse un autre avec Tom pour les remettre à égalité…"

Une boutade qui montre une fois de plus qu’Harrison Ford a énormément de suite dans les idées : le 16 décembre, il réapparaîtra en tant que Han Solo dans l’Épisode VII de Star Wars, avant de redevenir Rick Deckard, le traqueur de réplicants, dans Blade Runner 2 devant la caméra de Denis Villeneuve. Et ensuite, sans doute, d’enchaîner avec Indiana Jones 5. Papy fait de la résistance et personne ne va s’en plaindre.