Spécialiste des phrases peu diplomatiques (souvenez-vous de son célèbre "Je préfère briser ce verre et me taillader les veines plutôt que de penser à un cinquième James Bond" à la sortie de Spectre), Daniel Craig s'est encore signalé sur le tapis rouge de No Time to Die. Et pas seulement par son smoking rose assez inattendu.

Interrogé par un journaliste australien désireux de savoir si 007 laisserait un vide dans sa vie à l'avenir, il s'est montré étonnamment distant: "Bien sûr, oui. Mais je ne sais pas à quel point ceci me manquera (en montrant le tapis rouge).. Peut-être. J'y penserai demain", , selon le journal Independent..

Et tandis que Ben Wishaw se prononçait en faveur d'un futur James Bond gay, il s'est contenté d'un sommaire "Ce n'est pas mon problème" quant à ses préférences pour son remplaçant., Pas faux en soi, mais vu qu'il a incarné l'espion pendant 15 ans, on pouvait s'attendre à ce que le sujet le passionne un peu plus que ça.