Le film de l'Islandais Kari sacré au festival du film européen de Bruxelles

BRUXELLES Le film dano-islandais Dark Horse, du réalisateur islandais Dagur Kari, a remporté samedi le prix Iris du Meilleur film au Festival du film européen de Bruxelles. Quelque 15.000 spectateurs ont assisté cette année au festival qui se déroulait pour la première fois du 1er au 9 juillet, une fréquentation en hausse de 15 pc, selon les organisateurs.

Le cinéaste a reçu en personne samedi soir, sur la scène du Flagey, son prix d'une valeur de 10.000 euros. Dagur Kari a fait ses débuts en 2003 avec le film Noi Albinoi. Dark Horse est une comédie sentimentale, originale et impertinente, en noir et blanc, parsemée d'humour noir, de dialogues spirituels et d'émotions sincères.

Dark Horse l'a remporté devant le film néerlandais Guernsey de Nanouk Leopold, qui termine second. En tout, 14 films étaient en compétition. Le jury était composé du réalisateur Dominique Deruddere, des actrices Veerle Baetens et Assumpta Serna, et des acteurs Bruno Putzulu et Bouli Lanners, également réalisateur.

L'actrice norvégienne Annika Hallin a été récompensée pour son rôle dans le film norvégien Kissed by Winter de Sara Johnsen et a reçu le prix de la Meilleure interprétation (2.500 euros). Les prix RTBF-TV et Canvas (VRT-TV) du Meilleur film, d'une valeur de 10.000 euros chacun, ont quant à eux été remis au film King's Game, un thriller politique du Danois Nikolaj Arcel. C'est aussi le film qui a ouvert le festival.

Le Prix Be TV (5.000 euros) du Meilleur film a été attribué au faux documentaire Czech Dream des réalisateurs tchèques Filip Remunda et Vit Klusak. Enfin, le prix du Public (2.500 euros) est allé à Ordinary Man de Vincent Lannoo (qui avait auparavant réalisé Strass), le seul film belge présenté en première mondiale au festival. Il s'agit en réalité d'un coproduction franco-belge.

Le Festival du film européen de Bruxelles, qui programme avant tout des premiers et seconds films de réalisateurs européens, a pu compter cette année sur la venue de nombreux invités, dont notamment Lio, Salomé Stévenin, Claire Denis, Jerôme Bonnell, Frédéric Balekdjian et Pierre Perrier.

Le festival s'est clôturé samedi soir avec la projection du long-métrage français Douches froides d'Antony Cordier, en présence de toute l'équipe du film. Ensuite, une grande fête accessible à tous devait prendre le pas pour s'achever au bout de la nuit.