Le cinéaste français Edouard Molinaro, réalisateur de "La Cage aux Folles", "Mon oncle Benjamin" ou encore "L'Emmerdeur", est décédé samedi à Paris à l'âge de 85 ans, a-t-on appris dans son entourage. Le réalisateur est mort d'une insuffisance pulmonaire à l'hôpital Tenon, a-t-on précisé. Son décès survient quinze jours après celui d'un autre grand nom du cinéma français, le réalisateur Georges Lautner ("Les Tontons flingueurs").

Né à Bordeaux (sud-ouest) le 13 mai 1928, dans une famille bourgeoise, Edouard Molinaro était réputé pour la précision de son travail, mais aussi pour sa très grande modestie.

Après des débuts dans le polar, Edouard Molinaro s'était reconverti dans la comédie, tournant avec plusieurs monstres sacrés: Louis de Funès ("Oscar", "Hibernatus"), Lino Ventura ("L'Emmerdeur") ou encore Jacques Brel ("Mon Oncle Benjamin", "L'Emmerdeur").

Classé dans la "nouvelle vague" à la fin des années cinquante, son succès populaire avait atteint son sommet avec l'adaptation, en 1978, de "La Cage aux folles", de Jean Poiret, avec Michel Serrault et Ugo Tognazzi.

Dans les années 90, il continue à adapter des pièces de théâtre pour le grand écran, comme "Le Souper" (1992), avec Claude Brasseur et Claude Rich. Mais il se tourne surtout vers la télévision, réalisant des téléfilms ou des épisodes de séries.