L'acteur franco-russe Gérard Depardieu remonte sur les planches pour huit représentations exceptionnelles à Paris du 4 au 11 janvier, alors qu'il n'avait pas joué sur une scène parisienne depuis près de dix ans.

Plus souvent cité pour ses frasques que pour ses rôles ces derniers mois, Gérard Depardieu donnera la répartie en janvier à Anouk Aimée dans la pièce "Love Letters", selon le Théâtre Antoine, qui met la pièce à l'affiche.

"Love Letters", pièce de l'Américain Albert Ramsdell Gurney, relate un échange épistolaire entre deux amoureux, Andy et Melissa, que le destin a éloignés.

La pièce a été traduite dans une trentaine de langues et jouée en France des centaines de fois par Anouk Aimée, avec des partenaires différents: Bruno Cremer, Jean-Louis Trintignant, Philippe Noiret, Jacques Weber et Alain Delon. Elle sera mise en scène par Benoît Lavigne.

Monstre sacré du cinéma, Gérard Depardieu, 64 ans, devenu citoyen russe après une polémique avec le gouvernement français sur la fiscalité, est devenu célèbre en 1974 avec "Les Valseuses", puis a connu le succès en France comme à l'étranger à travers ses interprétations de Cyrano de Bergerac (1990), Christophe Colomb (1992) et Obélix (1999-2008).