Ne retenir d'elle que son rôle d'Emma Peel dans Chapeau melon et bottes de cuir serait lui faire offense. Car Diana Rigg - Dame Diana Rigg, le titre de Commandeur de l'Empire britannique lui a été accordé en 1994 - n'est apparue que l'espace de deux saisons au générique de ce feuilleton mythique. Et pourtant, sous ses airs mutins et dans sa manière de tenir tête à John Steed, elle aura marqué plus que les autres actrices (qui la précédèrent et lui succédèrent) les esprits des fans.

Enid Diana Elizabeth Rigg, née à Doncaster le 20 juillet 1938, s'est éteinte à l'âge de 82 ans . "Elle est décédée paisiblement tôt ce matin. Elle était à la maison avec sa famille qui a demandé de l’intimité en cette période difficile”, a déclaré son agent.

Après sept années passées en Inde, où elle voit le jour, Diana rentre en Angleterre et connaît les joies du pensionnat. Sa vraie vie commence à l'Académie Royale d'art dramatique, dont elle sort diplômée en 1957. Depuis Le cercle de craie caucasien, de Berthold Brecht, cette même année, elle n'aura plus jamais quitté les planches ou les plateaux de télé et de cinéma.

Au théâtre, si elle a tout joué, c'est son interprétation des classiques, d'Othello au Songe d'une nuit d'été qui marquent les esprits. Mais la force des étranges lucarnes sera de la faire entrer dans les salons de tous les britanniques. Pourtant, et même si elle aimait beaucoup son partenaire, Patrick McNee avec lequel elle avait gardé d'excellents contacts, elle ne souhaitait plus aborder ce pan de sa carrière dans les interviews qu'elle donnait encore. "Personne ne m’a soutenue en fait, pas même Patrick McNee, que j’aimais énormément, mais qui a fait l’autruche", disait-elle, évoquant son maigre salaire ("j'étais moins payée que le caméraman") sur Chapeau melon. Du reste, même si elle était sexy en diable dans ses tenues en simili-cuir, elle n'aimait pas l'image que cela renvoyait d'elle. "Je me sentais rabaissée, parce que j’étais bien plus que cette simple image de femme sexy. D’ailleurs, la combinaison en cuir que je portais était très inconfortable, et me faisait transpirer beaucoup, ce n’était vraiment pas sexy", souriait-elle.

© AFP

Outre Chapeau melon et bottes de cuir, Diana Rigg a également été la seule à épouser James Bond dans Au service secret de sa majesté. Mais Tracy Bond n'a jamais trouvé grâce à ses yeux et, pour tout dire, elle regrettait d'avoir accepté le rôle. D'autant qu'elle n'avait, manifestement, que peu d'affinités avec l'éphémère 007 George Lazenby. Non sans humour, elle avait toutefois tenu à éteindre les rumeurs qui prétendaient qu'elle mangeait de l'ail avant chaque scène de baiser... Au cinéma, on retiendra encore son rôle d'Arlena Marshall dans Meurtre au soleil, adapté d'un roman d'Agatha Christie.

Ces dernières années, Diana Rigg avait retrouvé le succès populaire auprès d'un nouveau et jeune public grâce à son rôle d'd’Olenna Tyrell dans Game of Thrones. 

Grand fumeuse, Diana Rigg avait été sérieusement malade et avait dû être opérée du coeur en 2017. Une intervention délicate, durant laquelle elle faillit perdre la vie. "Le bon Dieu a dû se dire "Renvoyez donc ce vieux paquet sur terre", racontait en riant cette fervente croyante. "Je n'ai pas encore besoin d'elle". Il a manifestement changé d'avis...