En une seule saison, The Mandalorian s'est imposée comme la série la plus événementielle du moment, loin devant toute concurrence, y compris dans les (nombreux) pays où elle n'était pas censée être disponible. Baby Yoda est aujourd'hui une star mondiale dont le succès a pris tout le monde de court chez Disney. Mais la société aux grandes oreilles rondes a désormais bien compris qu'il fallait tout axer sur celui qui est toujours appelé officiellement "The Child". Dans la bande-annonce de la deuxième saison, une voix féminine (celle de l'armurière mandalorienne) annonce à Din Djarin qu'il va devoir retrouver la famille du petit ridé vert qui le suit partout et, grosse surprise, le remettre à l'ennemi, à savoir les Jedi.

Il n'en fallait pas plus pour enflammer l'imagination des fans. L'histoire est en effet censée se dérouler cinq ans après Le retour du Jedi. Soit à une époque où l'ordre des chevaliers est réduit à la portion congrue. La logique voudrait donc que le Jedi que recherche "Mando" soit Luke Skywalker. Une hypothèse encore renforcée par le fait que Mark Hamill a déjà accepté de doubler anonymement un personnage de la saga. Un caméo ne serait donc certainement pas pour lui déplaire.

Ce n'est bien sûr qu'une théorie nullement confirmée, pour l'instant. Le synopsis qui suit, lui, par contre, et bel et bien officiel: "Le Mandalorien et The Child poursuivent leur voyage, affrontant des ennemis afin de tracer leur chemin dans une galaxie dangereuse, durant l'époque tumultueuse qui a suivi la chute de l'Empire galactique." 

Vivement le 30 octobre pour savoir qui sont les fameux alliés et ennemis en question. Et surtout pour voir si le sabre de Luke Skywalker traîne aux alentours de Baby Yoda...