Aux USA, 50 % des ménages avec un enfant de moins de 10 ans sont abonnés.

Il y a toujours deux faces à une médaille. D’un côté, l’action Disney a plongé ces derniers temps à cause de l’épidémie de coronavirus, qui a contraint la société à fermer ses parcs d’attractions, arrêter ses tournages et reporter ses blockbusters. De l’autre, Disney + se porte comme un charme (28,6 millions d’abonnés).

Une enquête menée par Ampere Analysis auprès de 4 000 ménages démontre à quel point la plateforme de streaming touche les familles. Celles-là mêmes qui vont devoir trouver un moyen d’occuper les kids durant le confinement. À ce jour, 50 % des 32 millions de ménages américains avec un enfant de moins de dix ans ont déjà souscrit un abonnement à Disney +. Ceux avec un membre de moins de 18 ans, au nombre de 48 millions aux USA, sont 42 % à avoir souscrit à Disney +.

Des scores énormes, qui devraient exploser prochainement. Le Covid-19 devrait pousser de nombreuses familles à rejoindre la plateforme, notamment en raison de l’arrivée avancée de La Reine des neiges 2. Mais aussi, et cela peut paraître plus surprenant, de nombreux documentaires, particulièrement prisés des familles. Ce n’est donc pas un hasard si, sur les 56 projets en production pour Disney +, 19 sont des reportages.

L’appui de l’Europe

En ajoutant l’arrivée du Royaume-Uni, de l’Irlande, de la France, de l’Autriche, de l’Italie, de l’Espagne et de la Suisse dès le 24 mars, les abonnements à Disney + devraient exploser. Pour la Belgique, il faudra attendre jusqu’à l’été. Sans date précise pour l’instant.