Disney a déboursé en 2009 des milliards de dollars dans le rachat de Marvel. Selon le groupe de divertissement, Larry Lieber, notamment, frère de Stan Lee qui a aidé à créer les personnages d'Iron Man, Thor et Ant-Man et des héritiers de Steve Ditko et Donald L. Heck qui ont collaboré à la création de Spider-Man et Black Widow, souhaiteraient récupérer leurs droits sur ces personnages.

Les héritiers de M. Ditko se sont référés, pour ce faire, à la législation américaine qui permet de récupérer les droits transférés aux éditeurs après un certain délai. Disney devrait ainsi restituer les droits de Steve Ditko sur Spider-Man en juin 2023.

Logiquement, Disney s'y oppose et exige de la justice une "confirmation" que cette procédure est invalide, simplement parce que ces personnes n'auraient jamais eu aucun droit sur les personnages qu'elles ont créés. De plus, le groupe souligne que ces créateurs de comics ont travaillé pendant des années pour Marvel, qui a édité leurs productions et les a payés par exemple à la page. En conséquence, les droits auraient toujours été détenus par Marvel et lorsque Disney a acquis l'entreprise, elle a aussi reçu les droits, selon son argumentation.

Les bandes dessinées Marvel ont presque toutes été adaptées au cinéma ces dernières années. La saga est l'une des séries de films les plus réussies financièrement de l'histoire d'Hollywood. Si Disney devait perdre son action en justice, il pourrait potentiellement devoir partager ses bénéfices des films Marvel avec d'autres ayant-droits. Il y a quelques années, une affaire similaire avait été initiée par les héritiers de l'auteur Jack Kirby, qui travaillait également pour Marvel. Un règlement avait été conclu en 2014 avec la famille Kirby.