Une immense fierté. Voilà ce que ressent l’astronome Kate Dibiasky (Jennifer Lawrence) en découvrant une toute nouvelle comète. Bientôt baptisée de son nom. Mais la joie se révèle de courte durée. Les calculs de son collègue, le Dr Randall Mindy (Leonardo DiCaprio) sont formels : dans six mois et quatorze jours, cette immense comète percutera la Terre, y détruisant toute forme de vie. A moins que la présidente Janie Orléan (Meryl Streep) ne déploie les grands moyens pour la dévier de sa trajectoire. Mais annoncer que ses électeurs risquent de tous mourir à quelques jours d’élections pourrait de lui faire perdre sa majorité. Prôner la prudence lui semble une meilleure option, en jouant sur les mots (une probabilité à 99,7 % devient "ce n’est donc pas sûr à 100 %").

Les deux scientifiques n’ont donc plus d’autre option que de se tourner vers les médias. Guère intéressés depuis que la responsable de la Nasa, sans la moindre formation scientifique, a mis en doute les calculs. Seul un show télé, axé sur les ragots people et les petites phrases qui font le buzz, accepte de les recevoir. Surtout parce que la présentatrice (Cate Blanchett) trouve le Dr Mindy sexy.

Tout y passe dans cette comédie satirique : l’art de la désinformation, le travail de décrédibilisation des réseaux sociaux, la gestion sans la moindre perspective autre que les prochains scrutins et, surtout, l’importance démesurée donnée à tout ce qui est superficiel et divertissant au détriment des infos qui comptent vraiment.

Un passage à la sulfateuse, truffé d’humour, dans lequel absolument tout le monde en prend pour son grade. Bien sûr, c’est traité sur le mode de la farce, mais en mettant l’histoire en parallèle avec les difficultés rencontrées par les experts à faire passer les messages auprès du politique en cette période de pandémie ou en comparant la place accordée aux réflexions décérébrées de la télé-réalité et celle des spécialistes diplômés qui tentent d’éviter une catastrophe écologique dans un avenir de plus en plus proche, difficile de trouver cette comédie si caricaturale que ça. La mise en scène rythmée et le casting cinq étoiles (Jonah Hill, Ron Perlman, Himesh Patel, Matthew Perry, Mark Rylance, Tyler Perry, Tomer Sisley, Chris Evans et Ariana Grande complètent l’affiche) rendent ce divertissement encore plus intéressant.

A voir au cinéma dès ce mercredi ou sur Netflix à partir du 24 décembre.