Dans un petit film de quatre minutes, Elliott retrouve E.T., 37 ans après. Préparez vos mouchoirs!

Voici 37 ans, le 16 décembre exactement en Belgique, les enfants découvraient E.T., petit personnage venu de l'espace, débarqué par hasard dans la maison du jeune Elliott dont il va devenir l'inséparable complice. Au terme de mille aventures, imaginées et mises en scène par Steven Spielberg, après une course folle sur des vélos volants, E.T. regagnait enfin son vaisseau et s'en retournait chez lui, non sans avoir fait couler des litres de larmes. Elliott, le coeur en bandoulière, le regardait s'éloigner tout en espérant secrètement que son ami extra-terrestre reviendrait un jour...

Ce jour est enfin arrivé! Pour les besoins d'une publicité (pour Sky et le service de streaming Xfinity), E.T. a retrouvé notre bonne vieille terre. C'est Noël, la neige a recouvert les jardins de son manteau blanc et deux enfants, alertés par un bruit étrange, sortent sur la pointe des pieds. Leur bonhomme de neige n'a plus d'une main. L'autre appartient à E.T., qui sort de sa cachette. Et là, comme leur père 37 ans plus tôt, les deux enfants d'Elliott se mettent à hurler. Quand le papa débarque à son tour dans le jardin, quand il retombe dans les bras de son ami venu de si loin en lui murmurant "Tu es revenu!", on dégaine le premier Kleenex. Un paquet y suffira à peine pour les quatre minutes et dix-neuf secondes que dure ce petit film magnifique, véritable cadeau de Noël avant l'heure.

Et même si l'on sait qu'il s'agit là d'une pub, le fait de voir Henry Thomas jouer le jeu et présenter sa famille à son ami est véritablement touchant. Le placement des produits (tablettes, masques de réalité virtuelle, télécommande vocale de l'Xfinity) est plutôt discret, l'accent étant mis sur les retrouvailles et le bonheur de partager des moments heureux.

Les clins d'oeil au film de 1982 sont partout, ravivant la nostalgie des parents. Une vraie et belle surprise.