Succès inouï pour Harry Potter et l’enfant maudit. La suite des Animaux fantastiques est officialisée 3 mois avant la sortie du film !

Abracadabra : et voilà deux nouveaux exploits à ajouter au palmarès du plus célèbre des magiciens balafrés. Harry Potter et l’enfant maudit, le texte de la pièce de théâtre, efface 50 nuances de Grey du Guinness Book des records anglais de cette décennie avec 680.000 exemplaires vendus en librairies en trois jours à peine, soit 16.000 de mieux que la nunucherie pseudo-sadomaso sur le même laps de temps.

Plus fort encore, de l’autre côté de l’Atlantique, avec deux millions de livres écoulés en 48 h seulement. Pour la maison d’édition américaine Scholastic, il s’agit de ventes "sans précédent pour un livre de pièce de théâtre". Même si elles restent très éloignées des chiffres du dernier roman de la saga, Harry Potter et les reliques de la mort (2,65 millions d’exemplaires au Royaume-Uni et 8,3 millions aux États-Unis en 24 h en juillet 2007), elles feraient rêver n’importe quel écrivain et démontrent l’incroyable pouvoir d’attraction que possède toujours Harry Potter.

Le studio Warner Bros, qui a produit la saga la plus rentable de toute l’histoire du cinéma, n’avait pas besoin de ce triomphe littéraire pour en être persuadé. À partir du 16 novembre, il espère bien faire main basse sur le box-office mondial avec une fausse prequel, Les animaux fantastiques, centrée sur les aventures américaines de l’homme qui écrivit l’œuvre définitive sur les créatures magiques les plus incroyables, Norbert Dragonneau (Eddie Redmayne, Oscar du meilleur acteur en 2015 pour The Theory of Everything).

Les producteurs sont tellement convaincus du triomphe qu’ils viennent officiellement de lancer une suite, trois mois avant la sortie du film ! Et ont demandé à David Yates (le réalisateur des quatre derniers opus de la saga Harry Potter) d’en assurer à nouveau la réalisation.

Rien n’a filtré sur l’intrigue. Mais selon The Hollywood Reporter, J.K. Rowling "continuera d’explorer les temps sombres du monde des sorciers, où Norbert Dragonneau et les autres héros de l’histoire devront choisir leur camp".

Enfin, la Warner Bros a déposé mi-juillet le nom Harry Potter et l’enfant maudit pour un éventuel Blu-Ray de la pièce de théâtre londonienne ou une tout aussi hypothétique adaptation cinématographique. Voire les deux…