L'étonnante histoire du succès de quelques acteurs pour leur rôle dans des films cultes alors qu'ils n'étaient initialement que des seconds choix


BRUXELLES Qui peut aujourd'hui imaginer les films cultes du cinéma américain incarnés par d'autres têtes d'affiche ? Et pourtant, c'eut pu être le cas, de nombreux acteurs n'ayant été "que" les second choix.

Tout bénèf pour ces "seconds couteaux" puisque, dans bien des cas, ces films ont trôné au sommet du Box office US, leurs performances remarquées ont lancé leur carrière... faisant d'eux de véritables icônes d'un cinéma qu'ils incarnent. Le HuffingtonPost a effectué un tour d'horizon, non exhaustif, de ces heureux destins !


Dans le dançant "Dirty Dancing", Jennifer Grey, alias Baby Houseman, fait la paire avec Patrick Swayze. C'est pourtant Val Kilmer qui aurait dû poser ses mains sur la taille de l'actrice !




Que serait "Basic Instinct" sans sa figure de proue ultra sexy Sharon Stone ? L'actrice, dont la carrière fut lancée après son interprétation de la mystérieuse Catherine Tramell, a pourtant remplacé Kelly McGillis, remarquée dans "Top gun".





Tom Hanks en a récolté, des récompenses, tout au long de sa carrière. Pourtant, il aurait pu en compter quelques unes de moins si le premier choix n'avait pas décliné le rôle de Forrest Gump. Les quelques répliques d’anthologie auraient dû coller à la peau de... John Travolta.





Alors inconnu au bataillon, le jeune Léonardo Di Caprio donna la réplique à Kate Winslet dans ce qui fut l'un des plus gros succès de la fin du siècle dernier ! "Titanic" allait propulser les deux acteurs sur le devant de la scène. Une scène qu'ils occupent depuis lors avec talent. Matthew McConaughey aurait pourtant dû incarner Jack.





Jodie Foster a été récompensée par un Golden Globe et un Oscar pour son interprétation de Clarice Starling dans "Le Silence des Agneaux". C'est Michelle Pfeiffer qui avait été choisie pour entrer dans la peau de cette agent du FBI. La violence du scénario la mettant face à face avec le psychopathe Hannibal Lecter, admirablement joué par Anthony Hopkins, a eu raison de sa participation.





Robert Downey Jr. incarne Tony Stark dans les deux volets d'"Iron Man". Tom Cruise avait refusé le rôle en dernière minute après un désaccord sur le script.




© La Dernière Heure 2013