Cinéma À l’affiche de Doubles vies (en salle ce mercredi), Guillaume Canet s’inquiète de l’impact de la révolution digitale sur nos vies.

En septembre dernier, Olivier Assayas et Guillaume Canet défilaient sur le tapis rouge de la 75e Mostra de Venise pour présenter Doubles vies en compétition. En salles ce mercredi, cette comédie de mœurs très littéraire inscrite dans le monde de l’édition parisienne pose la question de l’impact de la révolution digitale dans nos vies. "Vous ne pouvez plus rien faire sans que le monde soit au courant. On sait tous qu’on peut aujourd’hui ‘se suicider’, juste en lançant une phrase sur Instagram ou sur Twitter ou en réagissant à quelque chose. Même quand on fait une blague, il faut faire attention à ce que ce soit vraiment drôle pour que ce ne soit pas mal interprété", se désolait l’acteur sur le Lido.

(...)