Avec l’avènement des plateformes des streaming, la demande de nouvelles séries n'a jamais été aussi forte qu'aujourd'hui. Ce qui met encore plus à contribution l'imagination des scénaristes, surtout hollywoodiens, dont on a souvent pu constater qu'elle n'était pas sans limite, loin de là même. Pour satisfaire la demande, l'idée est souvent la même: partir d'une oeuvre ayant connu un grand retentissement et la développer sous forme de suite (souvent avec les enfants reproduisant plus ou moins la même histoire) ou, encore plus simple, de reboot (il suffit de rajeunir les cadres).

Sans surprise, après avoir lancé l'adaptation de Grease pour une future série, le studio Paramount va aussi tenter le même coup avec un des plus grands succès de l'année 1983, dont les tubes What a Feeling ou Maniac donnent toujours des fourmis dans les jambes des fans des années 80, à savoir Flashdance. Confiée aux bons soins de la scénariste Tracy McMillan (à qui l'on doit des épisodes de Mad Men, Runaways, Satisfaction ou Good Girls Revolt), la future saga repart exactement sur les mêmes bases, à savoir les mésaventures d'une jeune femme noire qui rêve de devenir danseuse de ballet mais doit évoluer dans un club de strip-tease pour boucler ses fins de mois. L'amour, l'argent, l'art, l'amitié et l'amour de soi-même seront, comme pour le classique d'Adrian Lyne, au cœur du récit.

Pour l'instant, le projet n'est qu'en développement. On ignore donc qui prendra le relais de Jennifer Beals, devenue une star grâce à ce long métrage, même si elle avait été remplacée par la danseuse française Marine Jahan pour les chorégraphies les plus chaudes, notamment lors de la mémorable scène du seau d'eau, considérée comme très érotique en 1983.

© Paramount