Cinéma Incroyable : les prises de vues sont achevées alors que personne n’était au courant du tournage.

Depuis son utilisation massive par les concepteurs de Game of Thrones, la culture du secret est devenue une vertu cardinale à Hollywood. Et une arme de marketing particulièrement puissante. Moins on en sait et plus la tentation est grande d’étaler ses propres suppositions sur les réseaux sociaux. Cela permet de créer une attente encore plus grande dans le public et de relancer le débat régulièrement en lâchant l’une ou l’autre bribe d’information.

Sur le tournage de Game of Thrones, toujours, les mesures de sécurité étaient telles que des drônes anti-paparazzis protégeaient les plateaux, tandis que les dialogues des comédiens s’effaçaient sur leur tablette après le tournage des scènes.

On pensait avoir atteint le sommet dans le domaine de la confidentialité, mais on se trompait. Les producteurs de la série à succès Breaking Bad ont frappé encore beaucoup plus fort. En tournant un long-métrage tiré du feuilleton sans que personne soit même au courant des prises de vues.

Un fameux exploit que vient d’éventer un de ses acteurs principaux, Bob Odenkirk. "Je ne sais pas ce que les gens connaissent ou pas", a-t-il déclaré dans une interview à The Hollywood Reporter. "Je trouve difficile à croire que vous ne sachiez pas qu’il (le film, NdlR) a été tourné. C’est fait. Vous voyez ce que je veux dire ? Comment est-ce possible que ce soit un secret ? Mais c’est le cas. Ils ont fait un boulot incroyable pour le garder secret."

L’intrigue devrait être centrée autour de Jesse Pinkman (incarné par Aaron Paul), l’ex-élève de Walter White (Bryan Cranston) avec lequel il s’est associé pour le trafic de méthamphétamine. A priori, tout comme Bryan Cranston, Bob Odenkirk ne fait pas partie du long-métrage. "J’ai entendu tant de choses différentes à ce propos que je suis impatient de voir Breaking Bad le film." Il n’est pas le seul.