Surprise : Cary Joji Fukunaga va filmer la 25e mission de James Bond, retardée au 14 février 2020.

Le temps passe vite quand on espionne. Depuis que le Dr No a eu la mauvaise idée de se mettre en travers de son chemin, voici 56 ans, James Bond descend à tout va les psychopathes désireux de prendre le contrôle de la planète, tout en dézinguant leurs sbires à grands coups de missiles, de mitraillettes ou de gadgets explosifs.

Malgré une longévité tout à fait hors-norme pour le milieu, 007 parvient encore et toujours à surprendre. Et pas que ses opposants. Le grand séducteur, dont on ne compte plus les conquêtes, ne constitue pas vraiment un modèle de romantisme. Et pourtant, sa 25e mission officielle, originellement programmée le 8 novembre 2019, est finalement reportée au 14 février 2020. Soit le jour de la Saint-Valentin. Qui sait, avec l’âge, le dur à cuire est peut-être en train de se transformer en cœur tendre.

Qu’il se mette à flinguer tout ce qui bouge le jour des amoureux ne sera pas la seule surprise liée à sa nouvelle aventure. Pour l’occasion, James Bond aura un nouveau boss. Ou, plus exactement, un nouveau réalisateur. Que personne n’avait vu venir.

Sur son site officiel, l’agent le moins secret de Sa Gracieuse Majesté dévoile déjà une partie des secrets de sa mission : "Michael G. Wilson, Barbara Broccoli et Daniel Craig annoncent que le tournage du 25e Bond débutera le 4 mars prochain dans les studios Pinewood sous la direction de Cary Joji Fukunaga, en vue d’une sortie mondiale le 14 février 2020. Nous sommes ravis de travailler avec Cary. Sa polyvalence et son inventivité en font un excellent choix pour la prochaine aventure de James Bond."

Peu connu, Cary Joji Fukunaga s’est surtout fait remarquer en réalisant la première saison de True Detective. Mais ce qui rassurera le plus les fans, c’est de constater que Daniel Craig sera bel et bien une dernière fois de la partie, en dépit des rumeurs qui l’annonçaient précocement à la retraite. Pour lui, ce sera la dernière Saint-Valentin en smoking.