Les producteurs du film s'inquiètent de l'impact de l'épidémie de coronavirus sur la fréquentation des salles de cinéma.

Par peur du Covid-19, les fans de James Bond pourraient préférer rester chez eux plutôt que de se rendre dans les salles pour découvrir le nouvel opus de la saga. Et ça causerait alors beaucoup de tort aux boss d'Eon Productions.

"Tout le monde du cinéma craint l’impact du virus”, a déclaré une personne travaillant dans le milieu à The Sun. “Plus il se répandra, plus les gens auront tendance à s'isoler, ce qui portera vraiment préjudice aux recettes du film au box-office. Des discussions ont eu lieu pour avancer la sortie du film, et il a été suggéré qu'il pourrait même être avancé à la semaine prochaine plutôt que d'attendre le mois d'avril pour voir comment les choses se passent avec la propagation du virus".

Pour l'instant, il n'y a pas eu de communication officielle sur un changement de date et la sortie du film est toujours prévue le 3 avril prochain. Même si les fans avaient, eux, demandé à ce que "Mourir peut attendre" soit reporté. Deux grands groupes de fans ont d'ailleurs écrit un commniqué à l'adresse de Eon Productions, affirmant qu'il était "temps de placer la santé publique au-dessus des calendriers de commercialisation et du coût de l'annulation des événements publicitaires".