"C’est vraiment Sarko ?", peut-on lire sur Twitter à la suite de la première photo divulguée par BFM TV. " J’imagine que Jean Dujardin bénéficiera des mêmes effets spéciaux que dans le film Un homme à la hauteur , sinon ça ne va pas être crédible". Ou encore : " Pauvre Jean Dujardin, j’espère qu’il ne sera pas mis en examen" ; " Ils ont besoin de lunettes au casting dis donc" ; " Jean Dujardin est littéralement le sosie de… Chirac jeune"."


Mais les avis sur Grégory Gadebois qui sera François Hollande à l'écran sont du même acabit. "François Hollande est incapable de péter un câble comme ça."

Quand Sarko annonce son retour... au cinéma

D’Hubert Bonisseur de La Bath (OSS 117) à Lucky Luke en passant par Brice de Nice ou encore Georges Valentin dans The Artist, Jean Dujardin aura incarné tout type de personnage à l'écran. De ceux qui laissent souvent un souvenir impérissable et le sourire. Un peu comme le président Sarkozy à en croire les internautes après la vue des premières images du film d'Anne Fontaine. "Il est pas un peu grand pour jouer Nicolas ?", plaisante un internaute.

"Vous êtes un petit calomniateur"

"Mes chers compatriotes, l'heure est grave, commence-t-il ainsi dans la bande annonce du film qui sortira le 16 juin en salles (si ceux-ci rouvrent). La France, elle est au bord du gouffre. Dans ces circonstances exceptionnelles, j'ai la grande joie de vous annoncer mon retour." "Au cinéma, Nicolas. Vous êtes de retour... au cinéma", précise François Hollande juste à côté de lui lors de cette conférence de presse en guise de bande-annonce du film. "Ce n'est pas le concours de la petite blague François", lui rétorque alors Jean Dujardin. "Vous souffrez de m'entendre. Vous n'êtes pas mon professeur et je ne suis pas votre élève." Le ton monte ensuite et l'acteur qui incarne Nicolas Sarkozy (lequel vient d'être condamné à trois ans de prison dont deux avec sursis dans l'affaire des "écoutes") fait référence à la situatin actuelle du mari de Carla Bruni qui avait aussi accusé Hollande de calomnie. "C'est un mensonge, une calomnie, vous êtes un petit calomniateur..." Avant un final très colérique et à l'image... de la présidence française? "Vous savez, pour être Président, il faut être calme."

Bref, un teaser plutôt drôle et un Jean Dujardin plutôt bien dans son rôle. Mais qui ne semble pas au goût de tous. "On a jamais vue Hollande crié c'est pas crédible", rigole ainsi un internaute. "Les confinements ont eu raison des scénaristes..." balance un autre. "La bonne blague, faudrait déjà que les cinémas soient de retour!"

En attendant sa sortie, voici le pitch du film:

Nicolas, un ancien président de la République, supporte mal l’arrêt de sa vie politique. Les circonstances lui permettent d’espérer un retour sur le devant de la scène. Mais il lui faut un allié. Nicolas va donc partir en Corrèze, pour convaincre François, un autre ancien Président (qui, lui, coule une retraite heureuse à la campagne) de faire équipe avec lui. François se pique au jeu, tandis que Nicolas découvre que le bonheur n’est peut-être pas là où il croyait… Et leurs compagnes respectives, elles, vont bientôt se mettre de la partie.