Cinéma Réalisateur des Saisons du plaisir ou d’À mort l’arbitre, l’insaisissable et jovial Jean-Pierre Mocky est mort. À un âge indéfinissable…

Indéfinissable. Inclassable. Insaisissable. Les adjectifs hors normes ne suffisent pas à décrire Jean-Pierre Mocky, le dernier grand provocateur (avec le Suisse Jean-Luc Godard) du cinéma français, décédé ce jeudi à un âge que personne ne connaît avec précision.

Tout, dans sa vie, sa personnalité et son cinéma, tient du mystère et du délire à la fois. Officiellement, (...)