Cinéma Elle vient pourtant de recevoir son étoile sur Hollywood Boulevard.

Vu de l’extérieur, Kirsten Dunst incarne le rêve américain en version hollywoodienne. À 37 ans, elle dispose d’une fortune estimée à 25 millions $, a décroché un prix d’interprétation à Cannes pour Melancholia, a tourné dans 82 films et séries, peut réclamer 8 millions $ pour les gros projets et elle fait régulièrement partie des listes des plus belles femmes du monde. Comme si cela ne suffisait pas, elle est devenue la 2 671e star étoilée sur Hollywood Boulevard.

Et pourtant, elle se sent un peu oubliée par le 7e art. "Je n’ai jamais été nommée pour rien, vient-elle de déclarer. Peut-être juste deux fois pour les Golden Globes quand j’étais petite et pour Fargo." D’évidence, elle ressent une forme d’injustice. "Vous vous souvenez de Marie-Antoinette ? Vous l’avez tous éreinté. Et maintenant, vous l’adorez. Souvenez-vous de Belles à mourir. Démoli. Maintenant, vous l’aimez tous. Je sais bien qu’en fin de compte, tout ce qui reste, c’est votre travail. C’est la seule chose dont les gens se soucient. Je suis suffisamment intelligente pour le savoir et prendre du recul. Mais cela devrait être sympa d’être reconnue par ses pairs."

La campagne des Oscars est manifestement déjà lancée.