Ary Abittan, 47 ans, était mis en garde à vue après qu’une jeune femme de 23 ans ait porté plainte pour viol contre l’acteur. Présumé innocent, il fait, depuis, profil bas. Mis en examen et placé sous contrôle judiciaire, on ne l’a plus vu ni entendu depuis. Présent au casting dans le rôle du gendre David (époux d’Odile, fille des Verneuil), l’affaire qui poursuit l’acteur et humoriste risque-t-elle d’entacher le troisième volet de la saga Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu ? qui sort en salles ce 6 avril?

"Je ne me pose pas ces questions-là…, rétorque d’emblée Christian Clavier, qui joue le beau-père d’Ary Abittan dans la comédie. D’abord, j’espère que c’est une soirée qui a mal tourné entre deux personnes adultes. Et il faut évidemment penser à la victime présumée, à respecter la présomption d’innocence de l’accusé et se plier ensuite aux décisions de la justice. C’est ce qu’a dit Claude Lelouch avant moi et je trouve cela tout à fait juste." Avant d’ajouter ceci : "Maintenant, je pense que les deux doivent vivre un cauchemar…" Absent de la tournée de promotion du film, Ary Abittan avait reçu de nombreux soutiens de fans qui s’étaient insurgés, même s’ils comprenaient la situation. Quant à la question de savoir s’il a été un jour question de couper le comédien au montage, Christian Clavier répond directement: "Non, non, du tout."