À perdre la raison , de Joachim Lafosse, représentera la Belgique au Festival de Cannes du 15 au 27 mai

CANNES Cela pourrait passer pour du chauvinisme déplacé, mais il n’en est absolument rien : lors du prochain Festival de Cannes, du 15 au 27 mai, la Belgique va énormément faire parler d’elle. À travers un seul film, sélectionné pour Un certain regard, À perdre la raison . Mais quel film ! L’adaptation très libre de l’affaire Lhermitte par Joachim Lafosse. Le quintuple infanticide de Nivelles, le 28 février 2007, avait suscité une émotion énorme bien au-delà de nos frontières. Et l’annonce du projet de film, à l’époque avec Gérard Depardieu et Pierre Arditi, avait soulevé la polémique. À coup sûr, le film finalement interprété par Émilie Dequenne, Tahar Rahim et Niels Arestrup va faire un bruit considérable sur la Croisette.

Autre Belge dont on peut attendre beaucoup en mai : Matthias Schoenaerts. Le partenaire de Marion Cotillard dans De rouille et d’os est d’ores et déjà considéré par Le Figaro comme “LA révélation de 2012 ”. C’est tout dire. Enfin, Benoît Poelvoorde sera aussi présent pour Le grand soir .

Cela dit, les événements ne vont pas manquer lors de la quinzaine azuréenne. Moonrise kingdom de Wes Anderson (avec Bruce Willis, Edward Norton et Bill Murray) fera l’ouverture et le dernier long métrage du regretté Claude Miller, Thérèse Desqueyroux (avec Audrey Tautou), la clôture. Entre deux, on pourra découvrir Holy Motors de Léos Carax, Cosmopolis de David Cronenberg, The paperboy de Lee Daniels, Amour de Michael Haneke, La part des anges de Ken Loach, Beyond the Hills de Christian Mungiu, Vous n’avez encore rien vu d’Alain Resnais, Sur la route de Walter Salles ou The hunt de Thomas Vinterberg, pour n’en citer que quelques-uns.

Côté tapis rouge, cela va une nouvelle fois flasher bien plus que sur une autoroute bien dégagée. En plus des lunettes de soleil, les boules Quiès seront indispensables cette année. Les crises d’hystérie collectives d’ados en folie sont garanties d’avance lorsque Robert Pattinson (Cosmopolis ), sa petite chérie Kristen Stewart (Sur la route ) et le toujours aussi marqué High School Musical Zac Efron (The paperboy ) entameront la montée des marches du palais des Festivals.

Si les teen-agers sont particulièrement gâtés, leurs parents ne devraient pas trop se plaindre non plus. Plus d’une langue risque de pendre jusque par terre au passage d’Eva Mendes et Kylie Minogue (Holy Motors ), Samantha Morton et Juliette Binoche (Cosmopolis ), Nicole Kidman, John Cusak et Matthew MacConaughey (The paperboy ), Brad Pitt (Killing them softly ), le revenant Jean-Louis Trintignant (Amour ), Tom Hardy, Shia LaBeouf et Guy Pearce (Lawless ) ou Reese Witherspoon (Mud ). On en salive déjà…



© La Dernière Heure 2012