Une nouvelle fois, l’agenda ciné est complètement chamboulé.

Cette année, l’agenda des sorties ciné comporte bien plus de grosses ratures rouges que de films à l’affiche. Empêtrés dans de savants calculs destinés à déterminer non seulement quand le public pourra retourner dans les salles de cinéma du monde entier et, surtout, quand il aura envie de s’y rendre, les grands studios hollywoodiens ne cessent de modifier leur stratégie. Et par la même occasion les dates des rares blockbusters encore attendus cette année.

Un exercice rendu encore plus complexe par les déprogrammations des autres Majors, ce qui laisse des cases libres et crée à d’autres moments une concurrence que tous veulent éviter.

Fidèle à lui-même, James Bond a tiré le premier. Au lieu de flinguer le 25 novembre aux USA, No Time To Die apparaîtra sur les écrans cinq jours plus tôt. Ce qui devrait lui valoir une petite place au Guinness Book, puisque c’est déjà sa cinquième date de sortie prévue pour cette année. Pour nous, cela ne devrait rien changer du tout, les premières projections étant prévues le 11 novembre.

À la suite de cette petite avancée de 007, on s’attendait à ce que tout le monde suive le mouvement. C’est l’inverse qui s’est produit. Se fiant aux sondages peu encourageants sur la migration du public vers les multiplexes, Warner Bros. a retardé Tenet de deux semaines, du 17 au 31 juillet. À la place, le studio propose un autre film de Christopher Nolan, déjà rentabilisé celui-là : Inception.

Du coup, voilà Mulan amenée à essuyer les plâtres avec le premier blockbuster estival, le 24 juillet. À moins, bien sûr, d’une déprogrammation, toujours possible.

La grande perdante de ce jeu estival de chaises musicales est, assurément, Wonder Woman. La dernière super-héroïne qui tentait de résister au Covid-19 voit trop de "grosses machines" se rapprocher et abandonne donc sa place du 14 août pour se repositionner le 2 octobre. Ce qui ne plaît pas à Tom Hanks : son nouveau film, Bios, prévu le 2 octobre justement, est dès lors repoussé au 16 avril 2021.

Matrix 4 ayant pris du retard, son arrivée sur les grands écrans est désormais prévue le 1er avril 2022, au lieu du 21 mai 2021. Ce qui profite à Godzilla vs. Kong, avancé du mois de novembre 2021 au 21 mai 2021.

Vous vous y retrouvez ? Le pire, c’est qu’une deuxième vague pourrait à nouveau tout bouleverser. Et aucun super-héros ne pourrait l’empêcher.