Notre sondage réalisé auprès des Internautes de la DH l'a clairement montré: No Time To Die s'impose, de loin, comme le film le plus attendu au cinéma en 2021. Et pourtant, l'avenir de James Bond inquiète le scénariste de Skyfall et de Spectre, John Logan. En raison, avant tout, du rachat de la MGM par Amazon.

"D'après mon expérience, voilà ce qui arrive quand l'on doit se préoccuper de telles questions - questions qui envahissent le processus de création : le film devient l'ombre inoffensive d'une chose, et non plus la chose elle-même. Il n'y a plus de folie cinématographique, explique-t-il. Le feu et la passion s'éteignent petit à petit, car les préoccupations commerciales, la surveillance des entreprises et les données de sondages prennent le dessus sur les idées originales."

Une crainte qu'il précise: "En tant que scénariste, j'ai eu l'opportunité de travailler sur plusieurs films produits par de grands studios. Et ceux qui paraissent artistiquement avec un sens, et un caractère unique intacts sont ceux qui sont protégés de l'influence des entreprises. C'est dans ces moments-là que les cinéastes travaillent dans un environnement protégé. Dans mon cas, les films comme Gladiator, The Aviator, Rango... ont tous été réalisés avec passion et sans que je ne me soucie des retombées marketing. Quand on a fait Gladiator, le réalisateur Ridley Scott a dû repousser les nombreux opposants qui remettaient tout en question. Mais comme il croyait en l'histoire que nous racontions, il a laissé toutes les préoccupations commerciales et les voix bruyantes des grandes entreprises de côté.. Nous avons travaillé avec des producteurs courageux qui ont défendu nos choix. Ils se souciaient plus de l'art que des résultats financiers."

Sa peur, c'est de voir la logique des plateformes, qui constiste à apporter au public ce qu'il attend, l'emporter sur le processus créatif. Et que James Bond y perde sa personnalité. "S'il vous plaît, laissez 007 boire ses martinis en paix. Ne le secouez pas, ne le remuez pas", conclut-t-il joliment.