L’ennemi de la super-héroïne, Maxwell Lord, est décrit comme "obsédé par lui-même, un entrepreneur frauduleux qui dirige son business en vendant le rêve américain". Dans une interview à Screen Rant, tout en se défendant de faire de la politique, la réalisatrice Patty Jenkins a reconnu avoir pris le Président pour modèle. "Oui, définitivement, Trump est une des personnes dont nous nous sommes inspirés." Comme "tous ces francs-tireurs qui ont eu de grands succès économiques dans les années 80 et qui sont devenus de grands acteurs dans notre monde, avec des méthodes parfois discutables." Voilà qui devrait déclencher une vague de tweets présidentiels furieux.