"La mort est triste mais la vie est belle. Et Dieu sait qu'il l'aimait effrontément. Tu me disais que ta seule petite ambition serait de faire partie de la nostalgie de demain. Je crois que nous tous ici, avons déjà la nostalgie d'hier. Merci Papa! On t'aime." C'est par ces mots qu'Alexandre Brasseur a rendu un dernier hommage à son père, Claude Brasseur, décédé le 22 décembre à l'âge de 84 ans.Un hommage touchant, suivi par la lecture d'un poème de Jacques Prévert, Le Bonheur, par Louis, le petit-fils de l'immense acteur.

En raison des mesures sanitaires, le nombre de places était limité dans l'église Saint-Roch de Paris ce mardi. Parmi les invités, à côté de Michèle Cambon (l'épouse du défunt), on pouvait reconnaître Nicole Calfan, Jean-Paul Rouge, Daniel Russo, Jean Benguigui, Danièle Thompson, Jean-Marie Bigard ou Fabien Onteniente. Seule la famille a par contre pu l'accompagner jusqu'à sa dernière demeure, au Père Lachaise, là où repose son père, Pierre Brasseur.

Un dernier adieu émouvant pour un comédien que le public adorait tant.