Cinéma Les funérailles du cinéaste ont eu lieu ce lundi à Paris, devant un parterre de stars.

Les funérailles de Jean-Pierre Mocky, qui ont eu lieu ce lundi à l’église Saint-Sulpice de Paris, étaient à l’image de ses films : inattendues, simples et par moments très drôles. Comme lorsque le prêtre a évoqué son "drôle de paroissien" : "Derrière le provocateur, il y a un homme d’une grande sensibilité." Puis d’ajouter : "Il est temps que je m’arrête avant de l’entendre hurler de là-haut, non pas ‘Moteur’ mais ‘Coupez’."(...)