Cinéma

Une offre réservée aux membres américains du club D23, pour un abonnement de 3 ans. 

Déjà qualifié de “Netflix killer” par une partie de la presse américaine à moins de trois mois de son lancement, le 12 novembre prochain, Disney + ne cesse, jour après jour, d’amplifier cette réputation. Avec deux chevaux de bataille principaux : les prix et le contenu.

Dans le premier domaine, l’offre paraissait déjà imbattable : 6,99 € par mois (le prix en Belgique n’est pas encore officiel, mais il est plus que probable qu’il sera identique à celui des Pays-Bas), ou 5,99 € mensuels sur base d’un abonnement annuel. Et contrairement à ce qui avait été annoncé, quatre abonnés (sur un maximum de sept profils possibles) pourront se connecter simultanément et bénéficier de la 4K UHD. Soit l’équivalent du service haut de gamme de Netflix, facturé, lui, 15,99 €.

La différence fait déjà très mal. Mais il faut croire que cela ne suffit pas pour Disney. Qui propose une offre encore plus avantageuse à ses fans américains. Tous les possesseurs d’une carte du club Disney D23 pourront, jusqu’au 2 septembre 2019 prendre une souscription annuelle à 46,99 $. Soit 3,91 $ à débourser mensuellement. A la condition de s’engager pour trois ans. “Les membres du D23 sont invités à faire partie du Disney + Founders Circle et économiser 23 $ par an, sur base d’une souscription de 3 ans (cela représente 33 % de ristourne sur le prix standard)”, précise le communiqué de la firme.

Plus fort encore : il est encore possible pour les résidents américains de s’inscrire au club avant le 2 septembre et de profiter de cet avantage. Après cette annonce, le site de D23 a été littéralement pris d’assaut, au point de se crasher ! C’est dire si Disney + s’annonce déjà comme un immense succès. Pour l’instant, il n’est pas question d’étendre cette offre au reste du monde. Mais bien des aficionados des grandes oreilles rondes doivent en rêver.