Angus Macfadyen reprend son rôle tenu dans le film de Mel Gibson 25 ans après.

Le nom d’Angus Macfadyen ne vous dit probablement rien. Et préciser que dans Braveheart il incarnait Robert the Bruce, prétendant à la couronne d’Écosse qui a d’abord trahi William Wallace (Mel Gibson) avant de se joindre à lui dans la lutte contre le roi Edouard Ier d’Angleterre, n’y changera peut-être pas grand-chose. Le film est sorti sur les écrans en 1995 et a plus mis en valeur Mel Gibson ou Sophie Marceau que la multitude de combattants écossais.

Angus Macfadyen, lui, garde un souvenir impérissable de ce tournage. Qui l’a littéralement obsédé. Au point d’avoir choisi d’en écrire la suite et d’y tenir le rôle principal dans le film que vient de réaliser Richard Gray, Robert the Bruce.

"J’ai commencé à l’évoquer quelques années après Braveheart, explique-t-il à Entertainment Weekly. Ce sujet ne m’a plus jamais quitté. Comme si le fantôme de Robert the Bruce me suivait partout en me disant : ‘Tu dois absolument terminer cette histoire.’"

Elle est donc centrée sur son personnage, devenu le symbole de la rébellion. Sa tête est donc mise à prix par le roi d’Angleterre, qui envoie des tueurs à ses trousses. "Il en résulte que l’histoire s’articule autour des conséquences de la guerre, de la violence et de la mort. Elle est aussi beaucoup plus intime et terrifiante."

Cette suite inattendue de Braveheart est désormais disponible sur les plateformes de VOD.