La première bande-annonce de l’adaptation en film de la série “Nicky Larson” a été révélée au public. Sacrilège ou adapatation fidèle ?

Héros des matinées de ceux qui furent enfants dans les années nonante au milieu des Goku, Seiya et autres Ranma 1/2 oiu Sailor Moon, Nicky Larson, le détective as de la gâchette et séducteur à l'excès, est de retour. Sony Pictures France vient de dévoiler les premières images de l’adaptation cinématographique de la série, elle-même tirée du manga “City Hunter” mettant en scène Ryo Saeba - rebaptisé Nicky Larson pour la télévision française. Derrière et devant la caméra, Philippe Lacheau signe cette adaptation live, toujours accompagné de sa “bande à Fifi” composée d’Elodie Fontan, Tarek Boudali et Julien Arruti. Rebaptisé “Nicky Larson et le Parfum de Cupidon”, le long-métrage sortira le 6 février 2019.

Alors que les adaptations de manga accouchent souvent de productions long-format indigestes (l'ignoble Dragon Ball Evolution, les très discutables Death Note et Bleach sur Netflix, le film animé sur Les chevaliers du Zodiaque,...), la fanbase du flic au blaser bleu (molesté par une panoplie de marteaux impressionnante, dans l'anime) tremble déjà. D'autant plus que les dernières productions françaises, supposées rendre hommage au monde de la BD, n'ont pas toujours rempli leur mission...

En tout cas, bon nombre d'internautes, consterné par la teneur très Vidéo Gag de la bande-annonce, ont exprimé leur stupéfaction par le hashtag "Une réalisation Philippe Lacheau" apparue ce matin dans les tendances de Twitter...


Approuvé par Tsukasa Hōjō

On laissera tout de même sa chance à Philippe Lacheau, qui signe ici son quatrième film en tant que réalisateur. Ce dernier a également écrit le scénario de cette adaptation qui a été approuvé par le mangake Tsukasa Hōjō, père de “City Hunter”. “Si [le scénario] ne lui plaisait pas, je pouvais rentrer chez moi. C’était un an et demi de travail qu’on mettait à la poubelle. Et c’était l’inverse, il a adoré le film”, avait avoué Philippe Lacheau au micro de RTL en avril dernier.

Philippe Lacheau s’est illustré grâce à sa comédie “Babysitting” sortie en 2014, suivie d’une suite “Babysitting 2” en 2015 et “Alibi.com” en 2017.