Cinéma Le célèbre acteur bruxellois Mourade Zeguendi pousse un coup de gueule contre le cinéma francophone belge jugé "trop blanc".

Des rôles de terroriste, Mourade Zeguendi vient d’en refuser. L’acteur bruxellois, devenu célèbre avec les Barons puis Dikkenek, nous explique pourquoi il ne veut pas jouer les djihadistes assoiffés d’attentats. "Avant, on demandait aux Arabes comme moi de jouer les voyous et maintenant on est passé aux terroristes. On reste dans le cliché et ça, à 36 ans, je ne peux plus l’accepter", s’exclame celui qui peut se permettre aujourd’hui, avec la carrière qu’il a derrière lui, de décliner les propositions.

"Je ne dis pas que je refuserais un rôle dans un film sur la problématique du terrorisme mais alors il faut que cela aille plus loin que le simple scénario où on montrera soit un terroriste qui fait tout péter avec un gentil blanc qui viendra sauver le monde ou un malheureux garçon des quartiers chauds qui n’a pas de chance dans la vie et se laisse influencer par des radicaux. C’est beaucoup trop cliché et cette problématique mérite un scénario bien plus fouillé que cela pour ne pas renforcer la peur de l’autre, déjà bien trop présente dans notre société. Moi, tenir un rôle où on me demande de crier Allah Akbar et de lancer une bombe, ça ne m’intéresse absolument pas".

(...)

Découvrez la suite de cet article dans notre Edition Abonnés. Si vous n'êtes pas encore inscrit, découvrez nos offres et nos tarifs ci-dessous.