Pas mal de beau monde au 29e festival international du film francophone de Namur ce week-end.

C'est vendredi que s'est ouvert le 29e festival international du film francophone de Namur. Au programme: des dizaines de films de tous les continents, un accent mis sur les jeunes talents et une pléiade d'invités. Parmi ceux-ci, certains ont affolé les chasseurs d'autographes. Vendredi, ils faisanet déjà les cent pas devant le théâtre de Namur où avaient lieu les interviews et photocalls.

C'est ainsi qu'Emma De Caunes - présidente du jury court métrage - et Olivia Ruiz - dans le même jury - ont été aperçues prenant ensemble une "pause clope" sur le balcon pendant que Stefan Liberski et son équipe internationale se préparaient à ouvrir le festival avec "Tokyo Fiancée" adapté du roman d'Amélie Nothomb "Ni d'Eve ni d'Adam". Vendredi soir, la jeune comédienne Pauline Etienne a véritablement fait sensation lors de l'avant-première namuroise.

Samedi, c'est Annie Cordy - accompagnée de ses deux chiens - et Jean-Paul Rouve qui sont venus présenter le film "Les Souvenirs" réalisé par l'ex Robin des bois. "Je suis venu spécialement un jour à l'avance pour voir le film de mon ami Stéphane Liberski que je trouve magnifique", nous a-t-il dit. En 2005, les deux hommes étaient venus ensemble présenter "Bunker Paradise", qui a fait la clôture du FIFF et remporté le Bayard d'or de la meilleure première oeuvre. Presque par hasard, le chanteur Dick Rivers - en interview dans les environs - a fait un détour par le théâtre de Namur pour saluer ses amis Jean-Paul Rouve et Annie Cordy.

Toujours samedi, l'équipe de la comédie namuroise "Jacques a dit" (Xavier Diskeuve, Christelle Cornil, Nicolas Buysse et François Maniquet notamment) s'est retrouvée pour faire la promotion du film projeté dimanche en avant-première mondiale.

Le festival continue toute la semaine pour se clôturer vendredi soir.