Cinéma Début de tournage au printemps 2020 pour le troisième volet. Échec interdit.

C’est officiel : Les Animaux fantastiques, le spin-off d’Harry Potter centré sur les aventures de Norbert Dragonneau, va connaître un troisième volet sur grand écran. Le studio Warner Bros. l’a confirmé. Actuellement en préproduction, cette suite entrera en phase de tournage au printemps 2020, à Rio de Janeiro pour une sortie programmée le 12 novembre 2021.

Rien d’étonnant, a priori, puisque J.K. Rowling avait dès le départ annoncé son intention de développer le récit sur cinq longs métrages. Mais à Hollywood, la vérité d’un jour n’est pas nécessairement celle du lendemain. Vu l’énorme succès de la saga magique (7,78 milliards $ de recettes mondiales pour les huit films du petit sorcier balafré), le studio avait accueilli avec enthousiasme l’idée d’une pentalogie supplémentaire, liée au même univers.

Un choix payant : le premier opus a rapporté 814 millions $. Mais le deuxième, lui, s’est contenté de 653 millions $. Un essoufflement jugé inquiétant par les pontes de la Warner. Et que certains imputent à la présence de Johnny Depp, très critiqué depuis qu’il a été accusé de violences domestiques.

Dès lors, cette troisième partie, qui devait être tournée en juillet 2019, a été repoussée à la fin de cette année, et maintenant, au printemps prochain. De quoi permettre à J.K. Rowling "d’écrire furieusement" pour relancer la saga. Même si du script, personne ne sait quoi que ce soit.

pas question d’enregistrer une nouvelle baisse aux guichets des salles de cinéma, sous peine de mettre en péril les deux derniers numéros. Bourrés d’effets spéciaux et de décors luxueux, Les Animaux fantastiques coûtent cher. Le budget de chacun des deux premiers films s’élève à près de 200 millions $. Hors frais de promotion. Les bestioles magiques jouent sans doute leur pelage sur ce coup-ci.