Le nouveau chef-d'oeuvre d'Eastwood

BRUXELLES Les dernières sorties en DVD.

SANS HÉSITER

Million Dollar Baby (disponible à la location - sortie à la vente le 12 octobre): décidément, Clint Eastwood ne cessera jamais de nous étonner. Après Mystic River, il signe un nouveau chef-d'oeuvre qui devrait hanter les spectateurs longtemps après sa vision. Pourtant, à la base, il n'y a pas plus classique que l'histoire de Million Dollar Baby, qui retrace la rencontre entre un vieil entraîneur bourru (Eastwood himself) et une jeune boxeuse (Hilary Swank, épatante), qui cherche un coach pour la mener vers les sommets. Mais, alors qu'on s'attend à assister à une sorte de Rocky au féminin, on se rend vite compte que la boxe n'est qu'un prétexte à une autre histoire beaucoup plus poignante, dont nous ne vous révélerons rien pour ne pas gâcher le suspense. Eastwood met alors les spectateurs K.-O. debout en leur infligeant un coup de poing en plein coeur. Le cinéaste signe ainsi le film le plus bouleversant de sa carrière, prouvant par là-même, pour ceux qui en doutaient encore, qu'il est l'un des derniers grands peintres des tourments de l'âme humaine. Du cinéma intimiste et brillant, dont la sobriété de la mise en scène ne fait que renforcer la puissance émotionnelle du sujet. Pas de doute, Eastwood n'a pas volé ses Oscars!

Distribué par Twin Pics.

CONSEILLÉ

Be cool (vente et location): après la succession impressionnante de flops qu'il a accumulés ces dernières années, John Travolta sort sa dernière carte en tournant la suite d'un de ses plus gros succès d'il y a... dix ans, Get shorty, un film de gangsters se déroulant à Hollywood. Après s'être attaqué au cinéma, son personnage de Chili Palmer décide cette fois de conquérir l'industrie du disque, avec la ferme intention de faire de la belle Linda une star de la chanson et, ce faisant, de sauver de la faillite la maison de disques d'Edie (Uma Thurman)... Tous les ingrédients qui avaient fait la réussite du premier film sont à nouveau au rendez-vous: humour noir, dialogues incisifs, personnages savoureux... Sans oublier une satire jubilatoire du monde de la musique, dont tous les clichés se retrouvent tournés en dérision. Et puis, bien sûr, il y a Travolta, qui affiche la grande classe dans le rôle de Chili Palmer. En prime, il nous refait avec Uma Thurman son numéro de danse de Pulp Fiction. Une réussite.

Distribué par Sony Pictures.

Tout pour plaire (vente et location): depuis Un éléphant ça trompe énormément jusqu'au Coeur des hommes, le cinéma français nous a gratifiés de son lot de films de copains, où l'on suit les tribulations d'amis en proie à la crise de la quarantaine. Tout pour plaire inverse les rôles, puisque ce sont cette fois les déboires de femmes de 40 ans que l'on suit. Avec de petits airs de Sex and the city (en nettement moins gratiné, tout de même), on découvre ainsi le parcours de trois filles qui se cherchent et s'interrogent sur leur avenir. Il y a l'éternelle célibataire ronchonne, la mère de famille qui élève ses deux enfants ou encore l'épouse pas comblée du tout qui veut quitter son mari. Tout cela est traité avec légèreté et humour. Et même si ça ne révolutionne rien, l'interprétation de Mathilde Seigner, Anne Parillaud et Judith Godrèche comble les faiblesses du scénario.

Distribué par Belga Home Video.

© La Dernière Heure 2005