Nous vous le révélions voici quelques jours: l'année 2020 a été encore plus catastrophique pour les cinémas belges (-74 % de recettes) que pour les autres pays européens (-70 %). Information confirmée par la Fédération des Cinémas de Belgique (FCB), qui vient de publier une lettre ouverte aux accents désespérés.

"La pandémie de la covid-19 pandémie a des conséquences catastrophiques pour les cinémas belges, écrit-elle. Cela fait au total 6,5 mois que les salles obscures sont fermées. Les conséquences économiques sont dramatiques avec de nombreux emplois directs et indirects menacés alors que le secteur était déjà fragile. Sans mesure de soutien, c’est 98 cinémas qui devront fermer leurs portes et 1 250 emplois qui disparaîtront. La perte totale pour l'année 2020 est estimée à 210 millions d'euros et chaque mois de fermeture supplémentaire représente une perte additionnelle de 25 millions d'euros."

© DR

Seulement trois millions € d'aides

La FCB rappelle que les cinémas ont pris des mesures sanitaires strictes et n'ont jamais été considérés comme des foyers d'infection. "Au total, les aides perçues par les salles de cinéma ne dépassent pas les 3 millions d’euros en Belgique, des montants particulièrement réduits à l’échelle de la crise et en comparaison avec ceux dégagés pour les cinémas dans les pays limitrophes. Les cinémas français ont reçu une aide d’environ 125,8 millions d’euros, aux Pays-Bas, ce sont quelque 55 millions d’euros qui ont été dégagés pour le secteur et en Allemagne, ce chiffre monte jusqu’à 90 millions d’euros."

Et de conclure: "Aujourd’hui, nous, professionnels du cinéma Belge demandons aux pouvoirs publics de reconsidérer les possibilités de réouverture des salles de cinémas (comme au Luxembourg) et de consentir à des efforts de soutiens significatifs et rapides. En ce 125e anniversaire, faisons revenir la magie du cinéma sur le grand écran, pour nos milliers de spectateurs et les générations futures. Les grandes histoires méritent de grands écrans !"