Crossing the Bridge. Docu germano-turc

BRUXELLES Cinéaste allemand d'origine turque, Fatih Akin retrouve ses racines stambouliotes avec cet intéressant documentaire issu d'une coproduction... germano-turque et consacré non pas à la musique, mais aux musiques qui animent la ville régnant sur le Bosphore, carrefour des cultures orientale et occidentale.

Car dans cette grande mégalopole de dix millions d'habitants, il s'en passe des choses sur le plan musical. Des mélodies traditionnelles au hip-hop, en passant par le rock pur et dur, les chants kurdes et la variété, le panorama est des plus variés, et on le découvre en même temps qu'un musicien, Alexander Hacke. Cela nous vaut un film vivant et riche, mais dont le caractère improvisé risque de surprendre.

Crossing the Bridge - The Sound of Istanbul apparaît dès lors davantage comme un survol, tel un assemblage de repérages plutôt que comme une oeuvre accomplie. Ce côté spontané a naturellement le mérite de nous faire découvrir l'une des villes les plus fascinantes qui soient sous un aspect inédit, avec de belles surprises sur le plan sonore.Des noms? Baba Zula qui mélange jazz psychédélique et sonorités orientales, Erkin Koray qui est le précurseur du rock en Turquie, Sezen Akzu, l'une des grandes voix d'Istanbul, Selim Sesler, virtuose de la clarinette, vous en mettent plein les oreilles.

© La Dernière Heure 2005