Même si la pandémie a permis à Daniel Craig d'allonger d'un an son service secret auprès de Sa Majesté, ses jours en tant qu'espion sont comptés. Le 30 septembre, si le coronavirus le permet, marquera sa toute dernière mission dans No Time To Die.

Mais alors que son smoking n'est pas encore rangé son smoking au placard, c'est déjà la foire d'empoigne pour le lui piquer, en même temps que sa Licence to Kill. Depuis quelques semaines, le duc de Hastings de Bridgerton, Regé-Jean Page, tient largement la corde auprès des bookmakers, la concurrence est rude, avec des candidats annoncés comme Richard Madden (Robb Stark dans Game of Thrones), Kit Harington (Jon Snow dans Game of Thrones), Tom Hiddleston (Loki dans les Avengers), Henry Cavill (alias Superman), Idris Elba (Heimdall dans les Avengers), Tom Hardy (le dernier Mad Max), Jack Huston (le petit-fils du légendaire réalisateur John Huston) ou Lashana Lynch (qui récupérerait le badge de 007 dans No Time To Die, mais qui ne semble avoir aucune chance, Barbara Broccoli ayant rejeté l'idée de féminiser James Bond).

A cette liste impressionnante, il faut ajouter un nouveau concurrent de taille: Luke Evans, connu des fans du Hobbit en tant que Bard et de Fast & Furious pour son rôle d'Owen Shaw. Et lui, contrairement à certains de ses concurrents, a fait ouvertement acte de candidature. "C'est un job phénoménal, une franchise phénoménale, un rôle incroyable, déclare-t-il au Daily Mirror. Je dois dire cependant que c'est une tâche ardue pour n'importe quel acteur de passer derrière Daniel Craig. Personne ne sait ce qui se passe. C'est un processus très secret et c'est un rôle merveilleux. Je sauterais sur l'occasion, comme le feraient de nombreux acteurs à ma place, alors nous verrons. Ce sera un casting passionnant pour la production et je souhaite bonne chance à quiconque l'emportera."

Le choix ne va pas être simple.