On ne peut toujours pas retourner dans les salles de cinéma pour le moment, mais il n'est pas interdit de rêver en grand. Voire de s'offrir une folie, à condition de posséder un portefeuille plus épais que les biceps d'Arnold Schwarzenegger dans sa version bodybuildée.

Entre le 29 juin et le 1er juillet, Prop Store organisera une vente aux enchères, depuis Los Angeles (avec relais sur internet) de 1.200 memorabilia, ces objets plus ou moins cultes utilisés lors de superproductions cinématographiques. Le clou de la vente ? Le Fedora porté par Harrison Ford dans Indiana Jones et le temple maudit. Estimé à 250.000 dollars. Soit plus du double du prix pour un droïde R2-SHP utilisé dans Star Wars: L'ascension des Skywalker (120.000 dollars). Plus abordable, si on ose l'écrire, les sabres laser d'Ewan McGregor et Hayden Christensen qui leur ont permis de combattre dans La revanche des Sith, sont estimés à 50.000 dollars. Tandis qu'un script de L'empire contre-attaque, annoté par Carrie Fisher, devrait trouver acquéreur à 30.000 dollars.

© AFP

Les lunettes de Daniel Radcliffe dans les deux premiers Harry Potter sont aussi évalués à 50.000 dollars. Soit exactement le même prix que chacune des marionnettes des deux vieux du Muppet Show, Statler et Waldorf. La ceinture du Batman Michael Keaton, elle, ne devrait pas dépasser les 10.000 dollars. L'équivalent d'une robe portée par Jennifer Lawrence dans American Bluff.

Dans un registre plus abordable, le smoking de Channing Tatum dans 21 Jump Street pourrait partir pour 800 dollars et un badge "I Love NY" porté par Franck le chien dans Men in Black 2 pour 200 dollars. Sinon, pour ceux qui tiennent absolument à acheter quelque chose, le catalogue, d'une épaisseur de 550 pages, est vendu au prix de 50 dollars. Mais bon, pas sûr que cela fasse la même impression dans une vitrine à la maison.