Benoît (52 ans) et sa maman Jacqueline (75) appellent aux dons pour mieux vieillir.

Jacqueline Pappaert est sans aucun doute la maman de star la plus célèbre du pays. Tous les fans de Benoît Poelvoorde se souviennent l’avoir vue dans des petits rôles au début de la carrière de son fils, qu’il s’agisse de C’est arrivé près de chez vous, Monsieur Manatane ou encore Le vélo de Ghislain Lambert dont une partie s’est tourné dans la ferme qu’elle habitait à l’époque !

Aujourd’hui, ils joignent leurs efforts et images pour parrainer la campagne Bien vieillir, ce n’est pas du cinéma orchestré par l’université de Namur.

"Je pense que vous avez bien fait de choisir ma maman qui est l’exemple même que vieillir, c’est avant tout dans la tête", commente dans une vidéo l’acteur namurois, absent lors de la présentation de cette récolte de fonds qui aidera une action pluridisciplinaire orientée autour de la recherche contre l’artériosclérose et le cancer, mais aussi la place des seniors dans notre société.

De fait, Jacqueline est aussi dynamique et speedée que son fils. "Tous les jours, je vais en ville à pied, je vais repasser chez ma fille, faire le ménage chez mon fils, je m’occupe de mes petits-enfants et je bouge tout le temps."

N’empêche, vieillir n’est pas gai tous les jours, même quand on a le moral. "J’ai des rhumatismes, des problèmes de thyroïde et de l’arthrose, je me lève tous les matins en ayant mal partout, mais je garde le moral. Ceci dit, le plus dur, c’est de rester seule. Moi, j’ai perdu mon compagnon d’un avc il y a 3 ans. C’est ça aussi, vieillir…"

Cette campagne - qui espère récolter 900.000€ dans un premier temps et 4 millions € pour un financement plus global des projets - est faite pour les générations futures. "Pour mon cas, c’est trop tard. Mais la recherche peut aider mes deux fils, ma fille et mes 7 petits enfants. Pour qu’ils ne souffrent pas de la même chose que nous. Benoît, je lui dis souvent que s’il veut bien vieillir, il devrait arrêter de fumer et de faire la fête, mais il a de qui tenir, en tout cas pour ce qui concerne la fête !"