À moins d’être allergique aux poils de Chewbacca ou d’étouffer au son de la respiration de Dark Vador, une seule sortie cinéma compte vraiment en cette année 2015 : L’Épisode VII de la saga Star Wars, sous-titré Le réveil de la Force. Cela, tout le monde le sait depuis… novembre 2013, lorsque Disney a officialisé la date de sortie.

Histoire de rendre les résultats de son sondage plus excitant, le site américain de ventes de tickets Fandago a demandé aux cinéphiles quel film attendu… avant le mois de décembre les excitait le plus. Et là, surprise, James Bond ne décroche pas la première place comme on pouvait s’y attendre. Avec 26 % des votes, le Spectre (4/11) de 007 doit se contenter de la deuxième place sur le podium. Devancé par le tout dernier opus des aventures de Katniss Everdeen dans la saga Hunger Games. La révolte, part 2 (18/11) arrive en tête avec 36 % des voix. Une confirmation de plus de l’importance des héroïnes dans un 7e art toujours fort macho. En troisième position, mais fort loin (11 % des suffrages seulement) arrivent Matt Damon et le nouveau film de Ridley Scott, Seul sur Mars (7/10).

Pour les familles, le choix semble plus simple. Pixar représente une telle garantie de qualité que ses nouveaux films d’animation se hissent immédiatement en tête des attentes. Rien d’étonnant, dès lors, de retrouver Le voyage d’Arlo (The Good Dinosaur - 25/11) en numéro un pour les chères têtes blondes et leurs parents. Davant la nouvelle adaptation du héros de J.M. Barrie, Pan (21/10), centrée cette fois sur un jeune orphelin enlevé et transporté au pays imaginaire. Chair de poule (23/12), un film d’animation sur les méfaits de monstres en tous genres qui s’échappent des pages des livres d’horreur, crée la seule surprise en décrochant la troisième position. Il devance, en effet, d’autres créatures d’épouvantes, celles d’Hôtel Transylvanie 2 (21/10), et le retour de héros qui ont bercé l’enfance des parents et des grands-parents, Charlie Brown et Snoopy dans The Peanuts Movie (16/12).

Quels que soient les choix, la fin d’année s’annonce bien.