Après deux années sans tapis rouge, les stars peuvent refouler les célèbres marches de Cannes dans le respect de strictes consignes sanitaires. En plus des règles pour empêcher le développement d'un cluster de contaminations au Covid-19, ce festival qui chaque année attire les foules s'impose de nouvelles règles pour lutter - autant que possible - contre le gaspillage, note le média 20Minutes.

Le changement le plus symbolique concerne le tapis rouge. Lors des éditions précédentes, le tapis était changé à chaque montée des marches, soit deux fois par jour. Il a été décidé de ne le changer plus qu'une fois par jour. Ce qui permet d'économiser près de 950 kilos de tissu. La quantité de tissu foulée par les stars du septième art sera, elle, donnée à l'association La réserve des arts. Cette dernière vise à "accompagner les professionnels du secteur de la culture, de la création et de l'artisanat dans l’appropriation des pratiques de l'économie circulaire et le réemploi de matériaux", peut-on lire sur leur site.

En outre, les bouteilles en plastique distribuées tout haut long du Festival (environ 22 000) sont désormais remplacées par des fontaines à eau. Les documents distribués aux participants sont eux partagés de manière digitale. Et, toujours selon 20Minutes, le parc automobile de la manifestation compte désormais 60% de voitures électriques ou hybrides.

Des efforts sont donc réalisés mais les associations environnementales clament que ce n’est pas suffisant. Lors de chaque festival, la quantité de déchets produite par la ville de Cannes est multipliée en moyenne par dix.