Cursed. Le final est réellement hilarant

BRUXELLES Après la trilogie des Scream, revoilà Wes Craven, le grand spécialiste du film d'épouvante dont la meilleure créature restera sans doute à jamais Freddy, le croquemitaine des Griffes de la nuit. Pour son retour aux affaires, le gaillard a repris le thème du loup-garou et le moins qu'on puisse dire est que le tournage de Cursed fut mouvementé. En plein milieu de celui-ci, en effet, on modifia à tel point le scénario - pourtant dû à Kevin Williamson, collaborateur de Craven sur les Scream - que quelques-uns des comédiens claquèrent la porte. Le rôle de l'un d'eux - Skeet Ulrich - fut même carrément supprimé dans la mouture finale...

Et c'est vrai qu'au niveau du script, Cursed n'est pas à proprement parler un modèle cartésien! On s'égare en effet dans la paternité réelle de la malédiction qui frappe un frère et sa soeur au lendemain d'un grave accident de voiture qui s'est soldé par la mort d'une tierce personne non pas des suites de la collision, mais bien de l'attaque d'un drôle d'animal qui ressemblait à un loup. Le dernier spécimen de ce canidé sauvage ayant disparu de Californie plus d'un demi-siècle auparavant, l'hypothèse est peu vraisemblable, mais bien davantage que celle du loup-garou. Il faut pourtant se rendre à l'évidence: ceux qui n'ont été que légèrement mordu par la bête en attrapent progressivement les caractéristiques: un regain de flair, de force et... d'appétit! Mais la question reste: derrière qui se cache le loup-garou coupable, dont seule la mort violente (!) peut annihiler la malédiction?

Si on ne se pose pars trop la question et si, d'une manière générale, on ne prend pas un seul instant au sérieux cette histoire (forcément) débile, il faut avouer qu'il y a des moments où on rit aux larmes dans cette farce aux effets spéciaux frôlant eux aussi la caricature! Et si les aficionados vont hurler au génie en évoquant le choix de Christina Ricci, en ce qui nous concerne, elle se fait voler la vedette par Judy Geer qui sauve à elle seule la séquence du palais des glaces, à la fin du film qui vaut sans doute sa paire d'étoiles rien que pour ça!

Découvrez les horaires et la bande-annonce de ce film sur www.cinebel.be

© La Dernière Heure 2005