Adolescents, Emma Watson et Rupert Grint ont vu leur popularité exploser avec la saga Harry Potter en représentant respectivement l’intello de Poudlard et le meilleur ami d’Harry.

Dans les premiers extraits de Retour à Poudlard, l’émission événement concoctée par HBO Max pour fêter les 20 ans de l’arrivée de la saga de J.K. Rowling au cinéma, les comédiens ont avoué qu'ils avaient tous deux failli mettre un terme à leur aventure beaucoup plus tôt que prévu.

Âgés alors d’une dizaine d’années lors de la sortie du premier film, les jeunes acteurs sont devenus très vites exposés. Le public les a vu grandir au fil des films de la saga et la presse est devenue de plus en plus insistante auprès d’eux. Emma Watson était la plus jeune de l’équipe sur le plateau. Elle s’apprêtait à tourner le cinquième volet de la saga quand elle a voulu tout plaquer.

L’actrice a retrouvé son journal intime de l’époque dans lequel elle retranscrivait qu’elle se sentait "très seule" et "pas heureuse", à ce grand tournant de sa vie. "Je pense que j’étais effrayée. Je ne sais pas si vous avez déjà ressenti ce moment de basculement où tu te dis 'c’est pour toujours maintenant'."

"Je ne sais pas si tu as eu l’impression aussi que ça arrivait à un point critique et que nos vies ressembleraient pour toujours à ça", glisse-t-elle à Rupert Grint. Le jeune acteur avait déjà avoué avoir eu "des moments semblables tout au long" de la saga. "J’ai eu les mêmes sentiments qu’Emma, me demandant à quoi ressemblerait la vie si j’arrêtais tout", reconnaît-il.

Emma Watson conclut en déclarant que la célébrité et la bienveillance de ses fans ont joué un rôle crucial dans sa persévérance. "La célébrité venait enfin de frapper à ma porte, de manière colossale. Personne n’a eu besoin de me convaincre. Les fans voulaient que je réussisse et il y avait beaucoup de soutien. Ce n’est pas génial?"