Les aventures de la nouvelle héroïne de Disney seront diffusées sur le petit écran le 18 novembre aux Etats-Unis

LOS ANGELES

Dans son nouveau dessin animé "Sofia Ier: il était une fois une princesse, Disney conte l'histoire de sa nouvelle héroïne. Cette dernière doit apprendre les bonnes manières suite au mariage de sa mère avec le roi d'Enchantia. Cette nouvelle histoire possède tout pour attirer les petites filles. Les aventures de la nouvelle héroïne de Disney seront diffusées sur le petit écran le 18 novembre aux Etats-Unis. Néanmoins, les critiques ont déjà fusé suite à la déclaration de Jamie Mitchell, le producteur du dessin animé, stipulant dans Entertainment Weekly que la nouvelle princesse est "latina".

Après cette annonce, la communauté hispanique s'est montrée contrariée. En effet, Disney n'avait jusqu'ici créé aucune princesse ayant de telles origines. Une bonne nouvelle, jusqu'à ce que cette communauté découvre l'image de la princesse : une peau claire, des cheveux roux et des yeux bleus. Bien que tous les hispaniques ne rentrent pas dans un stéréotype, la critique découle surtout du fait qu'aucune autre princesse Disney ne souffre d'autant d'ambiguïté quant à son origine. Mais aussi que ses traits et caractéristiques ne soient pas plus accentués.

Une polémique dont Disney s'est un peu distancé. La chaîne de télévision NBC Latino cite d'ailleurs Nancy Kanter, la directrice de Disney junior justifiant que "Tous nos personnages viennent de pays imaginaires qui peuvent refléter des caractéristiques de différentes cultures et ethnies mais qu'aucun ne représente spécifiquement les cultures du monde réel". Une manière de revenir en arrière sur les origines de la princesse. Disney ajoutant par ailleurs que bien que la mère de Sofia vienne d'un pays inspiré de l'Espagne, son père biologique, lui, serait d'origine scandinave.

Il faudra sans doute du temps avant que Sofia n'accède au palmarès des princesses Disney les plus populaires bien qu'elle a déjà fait le buzz avant que sa diffusion ne commence.

© La Dernière Heure 2012