RV. Tout confort, le camping car de Robin Williams…

BRUXELLES RV n’a rien avoir avec Rendez-Vous mais constitue l’abrévation reconnue de Recreational Vehicle, autrement dit camping car en… français. C’est que le véhicule en question est bien au centre de cette comédie (presque) typiquement US signée Barry Sonnenfeld, l’auteur à succès de Men in Black et de Wild Wild West.
Bob Munro est le responsable de communication dans une importante boîte de distribution alimentaire. Marié et père d’une déjà grande adolescente et d’un fiston dans l’attente de sa puberté, il est désormais mis en balance par son patron qui le contraint à différer ses vacances. En vue, le rachat du petit producteur d’une excellente limonade. Coincé entre ses obligations professionnelles et familiales, Bob annule le trip à Hawaï au profit d’une longue ballade en… camping car. Le reste de la famille désapprouve, et Bob se garde bien de révéler que le but du voyage est de lui permettre d’arriver à temps là où doit se négocier le fameux contrat. Inutile de dire que la route va être parsemée d’embûches de toute sorte !
Avec Robin Williams en tête d’affiche, on sait à quoi s’attendre, et si l’inénarrable héros de Mrs Doubtfire s’est récemment investi dans des rôles plus dramatiques, il retrouve ici son domaine de prédilection, la comédie teintée de bons sentiments. Avec à ses côtés la néophyte Cheryl Hines (star d’une série télé encore inconnue en Europe), le revenant Jeff Daniels et l’ex-chanteuse pop Jojo, Williams mobilise la caméra avec son talent habituel, dans une comédie qui n’évite pas totalement la vulgarité et les lieux communs, mais qui, au bout du compte, n’est ni sans intérêt ni sans charme. Car si elle est parfois prévisible, l’histoire comporte quelques bonnes trouvailles et gagne constamment en rythme jusqu’au bouquet final.